Journée d’étude 2 / De l’ouverture des approches pédagogiques

La deuxième journée d’étude de ce cycle, intitulée « De l’ouverture des approches pédagogiques. Ou la prise en compte des transformations du rôle et des métiers de l’architecte », aura lieu le mardi 25 avril 2017 à l’ENSAG. Elle est organisée par Stéphanie Dadour (maître-assistante) et Charline Sowa (architecte-urbaniste), toutes les deux membres du laboratoire MHAevt.

Durant la première journée d’étude du cycle « De l’ouverture du process architectural », y ont été discutées les recherches s’intéressant aux approches ascendantes dans les démarches de l’architecte et à ses conséquences tant sur les représentations de la figure de l’architecte que dans la définition de l’architecture. Les enjeux fondamentaux des interventions portaient sur la concertation avec les usagers, la collaboration avec de multiples corps de métiers, l’interdisciplinarité, les ressources existantes et le montage du projet. Les chercheurs invités ont offert un regard croisé entre des expériences conduites en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient.

Dans le prolongement de ces échanges, cette deuxième journée s’intéresse à l’enseignement et aux approches pédagogiques prenant en compte ces réalités dans l’exercice de l’architecte aujourd’hui : le rôle de l’étudiant, les relations enseignant-étudiant, l’implication de l’étudiant-architecte au sein d’une chaine d’acteurs, l’implication des futurs usagers, la collaboration avec différents corps de métier, le travail collaboratif, etc.

Quels sont ces enseignements, leurs approches ? À quels moments émergent-ils, dans quels objectifs et comment les penser ? Quels sont leurs contenus, leurs méthodes, leurs outils ? Où et dans quels contextes s’insèrent-ils ? Quels enjeux et thématiques soulèvent-ils ? Et quels rôles entretiennent enseignants et étudiants ? Nous nous intéresserons particulièrement aux travaux engagés par des enseignants en architecture, toutes disciplines confondues pour présenter les méthodes, outils, notions, concepts, données et corpus mobilisés.

La journée sera divisée en deux parties : une première session sera consacrée aux enseignements en école d’architecture. Suivra une deuxième session sous la forme d’une table-ronde, s’intéressant aux nombreux cursus aujourd’hui offerts en dehors du cadre académique et de fait, proposant un montage pédagogique particulier. Le croisement disciplinaire et les échanges d’expériences sont souvent au cœur de ces enseignements nouveaux.
Ces deux temps permettront ainsi d’ouvrir le débat sur le devenir de l’enseignement de l’architecture et sa capacité à intégrer les évolutions de la profession.