Personnalités invitées

Adélaïde Boëlle

Adélaïde Boëlle, architecte-médiatrice, fonde à Grenoble en 2013 Architecture In Vivo. Cette structure se donne comme raison d’être de permettre aux citoyens de tout âge et de toute condition de devenir les acteurs inventifs de leur cadre de vie. Aujourd’hui basée à Toulouse, elle s’intègre à des équipes de programmation et de maîtrise d’œuvre urbaines pour concevoir et animer les volets participatifs des études, allant de l’information à la co-construction, ou s’allie à des associations culturelles pour développer des projets de médiation destinés à tous types de publics notamment celui des jeunes habitants, les enfants.


Chloé Bodart
Chloé Bodart sort en 2003 diplômée de l’école d’architecture de Paris-Belleville. En 1999, elle découvre auprès de Patrick Bouchain qu’on peut apprendre et construire autrement, et commence avec lui une longue collaboration fructueuse. Une complicité qui se poursuit lorsqu’en 2008, elle crée sa structure Chloé Bodart/Construire.
En 2012, elle accompagne en parallèle la fondation du PEROU (Pôle d’Exploration des Ressources Urbaines), qui mène des actions sur la grande précarité urbaine.
En 2014, elle pose ses valises à Bordeaux et continue de développer son activité, faite de rencontres et d’actes constructifs, de recherches et de rêves à mettre au monde : pour le plaisir de faire.
En 2015, elle accompagne l’association Plateforme socialdesign en tant que présidente, promouvant recensement, promotion et accompagnement des pratiques de concepteurs d’innovation sociale et culturelle.
L’ensemble des projets qu’elle a suivi au sein de l’agence Construire avec Patrick Bouchain, ou ceux qu’elle développe ensuite a toujours intégré la dimension humaine – la rencontre et la valorisation de la maitrise d’usage- , l’expérimentation – réemploi et recherche, l’ouverture – pluridisciplinarité et requestionnement par le recours à la culture.


Christophe Hutin
Christophe Hutin est architecte et enseignant-chercheur titulaire à l’ENSA Bordeaux. Diplômé en 2003, il a étudié les townships et les squatters camps à Soweto près de Johannesburg, qui donna lieu à la publication de l’ouvrage « L’enseignement de Soweto, Construire librement » aux Éditions Actes Sud, co-écrit avec Patrice Goulet.
Spécialisé en architecture durable fondée sur l’économie de la construction, il a réalisé de nombreux projets dans le domaine du logement mais aussi des équipements publics culturels. Dans cette recherche, il collabore notamment avec les architectes Lacaton et Vassal (étude urbaine des 50 000 logements, projet de transformation des immeubles G,H,I au grand parc à Bordeaux).
Christophe Hutin est aussi réalisateur de documentaires, scénographe et commissaire d’exposition. Il a récemment proposé une installation dans le cadre de l’exposition « Constellation.s » au centre d’architecture Arc en rêve, proposant au travers des témoignages d’habitants de documenter le quotidien des quartiers populaires de Soweto, Détroit et Bordeaux.


Florian Corniquel
Florian Corniquel est président de Grand Massier, fondateur de la pépinière avec Daniel COLIN, président Grand Massier Honoraire.
La Grande Masse des Beaux-Arts, association loi 1901 fondée en 1926 et Reconnue d’Utilité Publique en 1932, développe des activités dans le domaine des arts, de l’architecture et des fanfares dans un esprit d’entraide.
En dix ans l’association a créé un atelier libre de dessin de modèle vivant, un atelier de sérigraphie, des expositions, un atelier d’initiation à l’architecture pour enfants et adultes, des ateliers de construction, des marchés de créateurs et depuis début 2017 « Plan Masse », sa pépinière d’entreprise, le tout sur une base de bénévolat.
Peu à peu le parti pris de l’association est de créer des leviers de projets comme des outils partagés et collaboratifs et d’aider les jeunes professionnels émergents. En 2018, l’association va pouvoir salarier des personnes pour gérer et développer ses multiples activités. L’ambition est de trouver un lieu pérenne dans Paris pour accueillir les professionnels et le grand public.

Gricha Bourbouze
L’agence Bourbouze & Graindorge a été fondée en 2005 par Gricha Bourbouze et Cécile Graindorge. L’agence s’intéresse particulièrement à la question du logement collectif, et a livré plusieurs opérations remarquées, notamment pour leur conception structurelle, leur organisation typologique, et une matérialité affirmée.
Parmi les projets en cours d’étude ou en chantier, plusieurs opérations (à Paris, au dessus d’un entrepôt RATP, ou à Saint-Nazaire dans l’enceinte de l’ancienne base sous-marine) illustrent notre appétit toujours renouvelé pour les situations urbaines atypiques, et les projets hors-norme.


Sandrine Puech
Puech et Savoy Architectes (Sandrine Puech, Manuel Savoy) est une agence basée à Paris et Montpellier, qui aborde une grande variété de programmes allant du logement (social, étudiant, participatif, en filière sèche) à l’équipement (sportif, culturel), du tertiaire à l’ouvrage d’art, en neuf ou réhabilitation.
Chaque projet est issu d’une réflexion spécifique et locale, émergeant à travers des thèmes récurrents : les possibilités laissées ouvertes et la place centrale de la nature.


Lucinda Correia
Lucinda Correia est architecte et co-fondatrice d’Artéria – Humanizing Architecture, un studio d’architecture indépendant fondé en 2011 à Lisbonne visant à concevoir, développer et promouvoir des projets de réhabilitation urbaine. Au-delà de la conception et de la supervision de projets, elle s’est engagée à mettre en place des programmes éducatifs sous les concepts d’espace, d’architecture et de citoyenneté. Elle est actuellement doctorante en architecture à la Faculté d’Architecture (FA-ULisboa) et à l’Institut des Sciences Sociales (ICS-ULisboa) de l’Université de Lisbonne, où son thème de recherche explore et approfondit les implications du cadre conceptuel juridique dans la pratique de l’architecture. Elle est diplômée par la Faculté d’Architecture de l’Université Technique de Lisbonne (FA-UTL) et titulaire d’un diplôme d’études supérieures en Cultures Emergentes et Discours : de la Critique aux Expressions Artistiques, à la Faculté des Sciences Sociales et Humaines de la Nouvelle Université de Lisbonne (FCSH- UNL) et de la Fondation Calouste Gulbenkian. En 2014-2015, elle a été professeur invitée à l’École d’Architecture d’Umeå, en Suède. Elle est également membre de l’actuelle équipe éditoriale du « Jornal Arquitectos » de l’Ordre des Architectes Portugais (2016-2018).


Julie Martin
Julie Martin est architecte DPLG, Espace Gaia, co-fondatrice de Vieo Habitat Innovant et maître-assistante associée dans le champ TPCAU à l’ENSAG ; son enseignement de licence explore les dimensions imaginaires du processus de projet et au sein du master « Aedification – Grands Territoires – Villes », explore le projet d’architecture dans sa dimension territoriale posant le rôle social de l’architecture comme donnée fondamentale.


Patrick Thépot
Patrick Thépot est architecte DPLG-CEAA, membre de l’ILAUD en 1983. Il est chercheur au laboratoire « Les Métiers de l’Histoire de l’Architecture, édifices – villes – territoires » et responsable du Master « Aedification – Grands Territoires – Villes ». Responsable d’un cours théorique et d’un atelier en Licence 1 à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble, il est aussi architecte praticien.

Publicités