Le programme

La première journée aura lieu le vendredi 27 mai 2016 à l’ENSA Grenoble


     

8h30 : Accueil

9h00:
Ouverture par Catherine Maumi, directrice du laboratoire MHAevt, professeur, ENSA Grenoble

9h15
Introduction par Stéphanie Dadour, maître-assistante, ENSA Grenoble, Laboratoire MHAevt

//Session 1//

9h30 : Mohamad Abotera, architecte, fondateur de la plateforme MADD platform (Egypte)
On-foot architecture: in search for a responsive and a responsible design approach

10h30 : Paulette Duarte, sociologue-urbaniste et maître de conférences,  IUG- Université Grenoble Alpes, Laboratoire PACTE
Projets urbains et implications habitantes : apports et limites

11h30 : Etienne Lena, architecte et maître-assistant, ENSA Grenoble, Laboratoire MHAevt
Géographies de la ville informelle. L’exemple de la ville de Darayya (Syrie)

12h30 : Pause déjeuner

//Session 2//

14h00 : Jodelle Zetlaoui-Léger, urbaniste et professeur, ENSA Paris La Villette, Laboratoire Espaces Travail – Umr Lavue
La participation citoyenne : un objet pour (re)penser le processus global de conception

15h00 : Jean-Fabien Steck, géographe, maître de conférences, Université Paris Ouest, Umr Lavue
Questionner l’informalité comme processus de territorialisation urbaine

16h00 : Silvère Tribout,  docteur en « Aménagement de l’espace, urbanisme », post-doctorant, Université Lille 1, Laboratoire TVES
Les cultures professionnelles en agence d’architecture, d’urbanisme et de paysage à l’épreuve du développement durable.

17h -17h15 : Pause

17h15 – 18h
Table rondequelle(s) place(s) au chercheur : acteur ou observateur ?
Modération: Charline Sowa, urbaniste-architecte et doctorante, ENSA Grenoble, Laboratoire MHAevt

  • Théa Manola, architecte-urbaniste, maître-assistante, ENSA Grenoble, Laboratoire CRESSON
    L’« observé » expert, l’« observé» acteur. Et si le chercheur partageait sa place ?
  • Sabine Carton, maître de conférences, IAE – Université Grenoble Alpes, CERAG
    Le processus d’intégration des connaissances dans un projet collaboratif

18h
Conclusion par Charline Sowa et Stéphanie Dadour